Saignement du nez chez l’enfant

  • par
saignement-nez

Les saignements de nez sont assez fréquents chez l’enfant et sont généralement bénins. Ce symptôme mérite toutefois d’être surveillé, notamment si le phénomène est particulièrement répété et/ou persiste à l’adolescence. A quoi est dû le saignement de nez bénin chez l’enfant ? Comment le prévenir ? Explications

Qu’est-ce que l’épistaxis ?

L’épistaxis est le nom scientifique donné au saignement nasal. Il s’agit d’une hémorragie externe évacuée par les fosses nasales, généralement due à une lésion des vaisseaux sanguins de la muqueuse nasale. L’intérieur des narines est en effet fortement vascularisé et particulièrement fragile. En cas de lésion, l’écoulement de sang peut se faire par l’une des deux narines (ou par les deux) vers l’extérieur mais également vers la gorge ou les deux à la fois. L’épistaxis est une affection commune et généralement sans gravité.

Quelles sont les causes du saignement de nez chez l’enfant ?

La muqueuse nasale est tapissée de milliers de petits vaisseaux sanguins très fragiles. Ces vaisseaux servent à augmenter la température de l’air inspiré et à l’humidifier. Les lésions de ces petits vaisseaux entraînant un saignement de nez sont fréquentes et peuvent être dues à de multiples raisons :

·        lors d’un rhume ou d’une rhinopharyngite, la muqueuse nasale est inflammée et irritée, pouvant provoquer des lésions ;

·        certaines allergies peuvent aussi abîmer l’intérieur des cavités nasales ;

·        un environnement où l’air est très sec peut également générer des lésions à l’intérieur des narines et provoquer un saignement ;

·        la sécheresse de l’air peut aussi inciter l’enfant à se gratter l’intérieur des narines et à se faire causes-du-saignementsaigner ;

·        un mouchage régulier et intense, dans le cas d’un rhume ou d’une allergie par exemple, peut également irriter la muqueuse et provoquer l’épistaxis ;

·        l’utilisation de médicaments par voie nasale peut également déclencher des saignements bénins.

 

Comment prévenir les saignements de nez ?

L’épistaxis est un saignement de nez sans gravité qui peut très bien se traiter à la maison. Si votre enfant saigne du nez, commencez par le moucher doucement pour évacuer le trop-plein de sang et les éventuels petits caillots. Penchez-lui ensuite la tête légèrement en avant et demandez-lui de regarder vers le sol tout en respirant par la bouche. Il est fortement déconseillé de basculer la tête en arrière pour arrêter un saignement de nez puisque le sang aura ainsi tendance à couler dans la gorge et à provoquer des nausées.

Vous pouvez ensuite placer un morceau de compresse stérile ou de coton dans la narine de laquelle s’écoule le sang. Si votre enfant est patient, vous pouvez à la place lui demander de pincer son nez (ou le faire vous-même), juste au-dessous de la partie osseuse, pendant 10 minutes sans relâcher la pression. Le sang va ainsi coaguler et le saignement sera stoppé. Il est très important de maintenir la pression et de ne pas s’arrêter avant les 10 minutes pour vérifier si le saignement s’est arrêté.

Si après ces 10 minutes le saignement continue, répétez la méthode pour 10 minutes supplémentaires. Consultez un médecin si le saignement n’a pas cessé après ces 20 minutes.

Médicaments contre-indiqués

Surtout, pour éviter que votre enfant ne soit de nouveau confronté à un saignement de nez les jours d’après, l’aspirine et les anti-inflammatoires non stéroïdiens sont à proscrire.  Votre enfant ne doit pas se gratter le nez et doit éviter de se moucher impétueusement.  Enfin, il lui est recommandé de rester à l’abri des rayons du soleil, pour prévenir une éventuelle dilatation des vaisseaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *